GHOULA

NOUVEL ALBUM « DEMI ÉCRÉME »

Sortie prévue fin 2020

-Biographie en Anglais-

Ghoula est un touche-à-tout : producteur, musicien, dj, interprète et compositeur de musique de films.

Pianiste de formation, Wael Jegham alias Ghoula a intégré le conservatoire de Sousse (Tunisie) dès l’âge de 6 ans. Plus tard, il a développé un engouement pour d’autres instruments acoustiques tels que la guitare, la basse, le giumbri ou bien les percussions.

Composition de musique de films :

Depuis 2008, Wael Jegham collabore avec des troupes de théâtre, des agences de productions audiovisuelles (publicité) et cinématographiques en Tunisie et à l’international. Il maîtrise à la fois l’enregistrement acoustique et électronique, le beatmaking, le design sonore, ce qui lui a valu entre autres de composer la musique du film franco-tunisien « Regarde-moi » de Nejib Belkadhi sorti en 2018 et qui a été sélectionné au « Toronto International Film Festival ».

La même année, il a notamment travaillé avec la réalisatrice Nadia Rais sur la composition de la musique du film d’animation « Briska », qui a reçu le premier prix des films d’animation au FESPACO 2019 (Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision d’Ouagadougou).

3ème prix RFI Instrumental 2019 :

En 2019, il a remporté le 3ème prix du concours RFI Instrumental et a bénéficié de la formation « Mastering : finaliser une production musicale » dispensé par l’Institut National de l’Audiovisuel (INA) en décembre dernier.

Premier album Hlib el Ghoula (Shouka/Inouïe Distribution)

Collectionneur de vieux vinyles nord-africains, c’est en échantillonnant un vinyle du légendaire artiste tunisien Cheikh el Afrit en 2014, que Ghoula se découvre une passion pour le sampling des musiques traditionnelles… C’est cette appétence pour la créativité qui a fait naître le projet GHOULA.

Ghoula sait marier les musiques folkloriques du patrimoine avec les sonorités électroniques actuelles de l’Occident. Il mixe chants et instruments traditionnels, samples de vinyles et productions électroniques qu’il enrichit tantôt au guimbri, aux percussions ou aux machines…

En 2016, il sort son premier album en France, qui s’intitule « Hlib el Ghoula », (signifie « Lait de l’ogresse ») métaphore pour désigner quelque chose d’introuvable. Une pépite électro-pop/traditionnel où les voix qui ont façonné le Maghreb rencontrent les compositions occidentales. Avec ce projet, Ghoula a été nominé et a participé au Arab Nation Music Awards à Beyrouth, dans la catégorie « musique indépendante »

Ce projet a été soutenu par l’Institut Français de Tunis, le fonds Al Mawred Al Thaqafy et la SCPP (Société Civile des Producteurs de Phonogrammes). Ghoula a également réalisé 10 clips entre la France et la Tunisie, pour chaque titre de l’album, dont un qui a été également subventionné par la SCPP.

Synchronisations des titres de l’album Hlib el Ghoula :

  • « Ya Sa7bi », série Insecure, saison 2 épisode 8, diffusée sur la chaîne HBO et disponible sur Netflix, États Unis, 2017
  • « Dawri », documentaire Deguecha, Ager Oueslati, Tunisie 2017
  • « Ba77it w chkit » et « Allah Allah 3lik », film « regarde-moi », Nejib Belkadhi, Tunisie/France 2019
  • « Dawri », Un podcast à soi-numéro 20, « Luttes féminisites et LGBT en Tunisie », ARTE Radio, 2019
  • « Saadiya », court-métrage El Hess, Heifel Ben Youssef, Tunisie, 2020

Deuxième album « Demi écrémé » (sortie prévue fin 2020) :

Après une tournée avec le projet « Hlib el Ghoula » en France, en Tunisie, au Liban et au Maroc entre 2016 et 2018, Ghoula a pris du recul par rapport à sa démarche artistique et a décidé d’entamer la composition de son deuxième album « Demi écrémé », (sortie prévue fin 2020). Comme le précédent album « Hlib el Ghoula », l’opus « Demi écrémé » s’inspire de vieilles musiques issues du patrimoine nord-africain qu’il transforme grâce à des compositions électroniques contemporaines qui amplifient et renforce son évolution artistique.

Ghoula a bénéficié́ d’une subvention en Production Musicale (enregistrement, mixage et mastering) de la part de Al Mawred Al thaqafy, et est actuellement résident à la Cité Internationale des Arts à Paris, où il a pu finaliser la réalisation de ce projet

DJ set:

Les oreilles grandes ouvertes sur les productions actuelles, Ghoula a aussi une passion pour le djying, ce qui lui permet d’être toujours à l’affut et à l’écoute de nouveaux talents et genres musicaux. En 2019, il mixe à Paris, à Londres, à Bruxelles et à Tunis.

Liens utiles :

FacebookInstagram

Youtube Playlist de « Hlib el Ghoula »

Rich Mix DJ set – Stances Festival – Londres, Angleterre

Kiosk Radio DJ set – Giraffes & Pinguins – Bruxelles, Belgique

Yüka DJ set – Tunis, Tunisie